Réduire le bégaiement par le renforcement positif: le Programme Lidcombe

Réduire le bégaiement par le renforcement positif: le Programme Lidcombe

Je travaille beaucoup avec les tout-petits et j’aime garnir mon coffre à outils de thérapies efficaces et respectueuses du rythme de chaque enfant. Le Programme Lidcombe en est un merveilleux exemple.

À qui s’adresse le programme ?

Le Programme Lidcombe a été conçu en Australie pour venir en aide aux enfants de 2 à 6 ans qui présentent un bégaiement, peu importe sa sévérité. Aujourd’hui, il est même accessible aux enfants de primaire avec quelques ajustements.

En quoi consiste le programme ?

Le Programme Lidcombe est un traitement comportemental qui vise à à réduire le bégaiement par l’entraînement des parents. Eh oui, vous, parents, êtes au cœur de la thérapie de votre enfant ! L’orthophoniste agit à titre de superviseur, il ou elle entraîne généralement un parent (ou les parents ou tout autre adulte qui côtoie l’enfant toute le journée) pour que celui-ci émette des commentaires, particulièrement sur la parole fluide. C’est toute la beauté de ce programme : l’accent est mis sur la belle parole de votre enfant.

Le parent mesure au quotidien le niveau de bégaiement de son enfant pour un suivi très précis de sa fluidité. Un trio de choc se met alors en place entre le parent, l’orthophoniste et l’enfant : tous travaillent dans le même sens pour arriver à ce qu’il n’y ait plus aucun bégaiement ou presque pas de bégaiement, avec des résultats maintenus dans le temps. Si en me lisant vous avez la sensation que vous allez passer des années dans le bureau de l’orthophoniste, il n’en est rien : un suivi serré est requis durant la phase I du programme, et la phase II fait en sorte que les rendez-vous cliniques s’échelonnent graduellement, jusqu’à ce que vous n’ayez plus besoin de passer voir votre orthophoniste.

Le programme est-il efficace ?

Le Programme existe depuis plusieurs décennies et ses créateurs ont toujours eu la volonté de mesurer scientifiquement les résultats du traitement, et la recherche continue ! Les études montrent une grande efficacité dans différents pays, avec un maintien de la fluidité jusqu’à 7 ans après la thérapie (Jones et al, 2008). De plus, si de petites rechutes surviennent, les parents sont outillés pour accompagner leur enfant à améliorer sa fluidité.

Les chercheurs ont montré que les enfants qui suivent le Programme Lidcombe ont 7.5 fois plus de chance de réduire leur bégaiement que des enfants n’ayant pas reçu de thérapie. À noter que la thérapie est davantage efficace si elle est prodiguée par une orthophoniste formée au Programme (O’Brian et al, 2013).

La recherche a également vérifié si l’application du Programme Lidcombe en télépratique était aussi efficace qu’en présentiel, et les chercheurs ont trouvé que c’était le cas (Bridgman et al, 2016). La téléorthophonie constitue donc un moyen efficace de prodiguer ce traitement.

Quels sont les retours des parents sur le programme?

Les parents qui suivent le Programme Lidcombe en sont généralement satisfaits (Hayhow, 2009). Ils sont fiers de pouvoir donner le traitement eux-mêmes pour aider leur enfant et se montrent très créatifs. Ils aiment l’aspect convivial de la thérapie. Vous l’aurez compris, la notion de plaisir est au cœur ce tout le processus !

Votre enfant a reçu une conclusion orthophonique de bégaiement ou vous suspectez chez lui un bégaiement?

À la Clinique Un Museau vaut Mille mots, nous évaluons et suivons les enfants aux prises avec des difficultés de fluidité de la parole.

En tant qu’orthophoniste formée par le Lidcombe Program Trainers Consortium, je me ferai un plaisir d’utiliser le Programme Lidcombe dans le cas où il correspond aux besoins de votre enfant.

Quelques ressources intéressantes concernant le bégaiement :

Brochure sur le bégaiement de l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec : https://www.ooaq.qc.ca/media/0dvbrpoo/le-begaiement_vw.pdf

Brochure sur le Programme Lidcombe (en anglais) : https://www.uts.edu.au/sites/default/files/2020-07/LP%20Brochure%20April%202020.pdf

Association des jeunes bègues du Québec : http://www.ajbq.qc.ca/ 


Article rédigé par :

Léa Rodriguez, Orthophoniste à la clinique Un Museau vaut mille Mots

Léa a obtenu sa maîtrise en orthophonie à Lyon, en France, avant d’obtenir l’équivalence québécoise de son diplôme et de devenir membre de l’OOAQ.

Elle a travaillé auprès des tout-petits, pour qui elle a développé des évaluations et des interventions. Elle a également collaboré avec un réseau de garderies privées où elle a mené des groupes de sensibilisation précoce au langage écrit pour les enfants de 3-5 ans, des ateliers pour parents et éducateurs à la petite enfance et des activités de dépistage langagier. Elle possède une expertise avec la clientèle TSA.

Elle tourne aujourd’hui son exercice vers une pratique innovante : la téléorthophonie. Elle assure ainsi l’évaluation et le suivi orthophonique de votre enfant depuis son bureau de Québec. Léa a d’ailleurs développé une réelle expertise en la matière.

Léa croit beaucoup à la collaboration entre un enfant, son entourage et l’orthophoniste. Ses interventions se veulent bienveillantes et respectueuses de l’unicité, des valeurs et de l’histoire de votre famille. Elle offre à votre enfant des services personnalisés, adaptés à ses forces et à ses petits et grands défis.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueueurs aiment cette page :